Thursday, December 30, 2010

better late than never, edition 2?

(if you don't speak french - google translate is about to become your pal)  :)

depuis mon dernier post...


il y a beaucoup à raconter. :)

en premier, je voudrais dire que, enfin, je suis FLUENT. :D
je crois. au moins normalement je comprends tout ce qu'on me dit, sauf parfois des mots plus longs ou particulier. mais, pour le plupart, je pense que je peux dire que je parle courrament le français. :)
mais c'est vraiment ennervant qu'il me reste qu'un mois pour en profiter. je savais que ce serait le cas, mais quand même...

en deuxième.. il me reste qu'un mois! je peux pas y croire que 4 mois sont déjà passé. ma vie ici, c'est ma vie. ce n'est pas des vacances (même si mon emploi de temps indique autre chose), ce n'est plus un "programme d'échange", c'est ma vie. :) ça me parait pas que c'est un séjour, qu'il y aura une fin de cette expérience - c'est comme si j'ai demenagé. c'est une continuation de la vie, c'est pas une pause. ^^
j'ai peur que j'aurai vraiment du mal à me rintégrer (je crois pas que c'est un mot.. re-m'intégrer?) dans la vie chez moi. mes amis, mon lycée, un boulot, conduire... tout ça me parait vraiment bizzare, de l'avoir encore. dans un mois! dans un mois j'aurai tout ça. trop bizzare.
j'aurai autant de résponsabilité. je devrai retrouver un boulot, rechoisir mes cours, faire mes formulaires pour plusieurs bourses pour aller à la fac, faire plusieurs présentations sur mon expérience ici, mon diplome... la liste continue à tout jamais.
mais malgré tout ça, c'est vrai que je commence à avoir un peu hâte d'y retourner. :) mes amis, ma famille, même mon boulot... ça me manque. même si au début c'est un peu dûr, je vais vraiment apprecier toutes les choses de la vie américaine qui m'ont manqué.

alors, ce mois...

au début, c'était le lycée. que du lycée. :P (c'est vrai que je passe beacoup moins de temps au lycée que les vrais élèves français, mais quand même... :)
mes cours commence à être compréhensible. en histoire, j'ai répondu à une question! (c'était pas la bonne réponse, mais au moins j'avais essayé) en français, j'ai lu un livre (pas le même que les autres, mais je l'ai fini et je l'ai compris - mais je vous previens: si vous pensez à lire la petite fille de monsieur linh, ne le faites pas. :P ) et en maths, j'arrive à bien comprendre la matière, et j'ai même passé un examen. :) (je l'avais fait au premier lycée aussi, mais c'est différent)
Même que mes profs continuent à m'ignorer complètement, je me sens mieux à l'école. :) j'ai fait beaucoup de progès pendant le temps que j'ai passé en cours même si les autres se rendent pas compte... :)
avec les autres élèves... il y a pas vraiment de contact, en fait. :P ils sont pas méchants (pas quand je suis là, en tout cas... ^^ ), mais, sauf quelques unes, ils nous parlent presque pas. (et quand je dis "nous", ça veut dire miranda et moi - juste pour clairifier. :)
j'attends pas d'eux d'être nos nouveaux meilleurs amis, mais je fais l'observation parce que c'est different. chez moi, quand il y a des étrangers, tout le monde les suit, les parle, les prend sous son aile. mais là, comme c'est les études qui sont le plus important, comme on parle pas aux gens qu'on connait pas (surtout ceux qui parlent que en anglais...), c'est normal.
les profs sont assez gentils. ils peuvent pas faire grande chose pour nous, parce qu'il faut rester sur le chemin pour le bac et tout - ça je comprends bien. mais j'aimerais bien que, au moins, ils nous laissent suivre le cours comme les autres. il y a rien d'attendu de nous là. les profs n'ont rien de spécial pour nous à faire, ce qui est normal, mais ils attendent même pas de nous le même travail que les autres. il y a pas de travail du tout! déjà, on est dans la filière la plus facile, on a que 24 heures de cours par semaine, et puis on a pas du travail à faire. pas de devoirs, pas d'examen, rien du tout. au début, oui, on était trop content - ça serait facile, on pourrait faire du travail avec notre français et tout. mais maintenant pendant les cours on a rien à faire. si on essaye à suivre les cours, même si je comprends ce que le prof dit, j'arrive pas vraiment à suivre parce que je connais pas du tout la matière. :/ je me sens coupable de n'avoir rien à faire. surtout quand je reviens à la maison le soir, avec tout mon temps libre pour faire ce que je veux, et valentin a plein de devoirs.. c'est pas normal.
mais, je suppose qu'il faut en profiter pendant que je peux... j'aurai tellement assez de travail dès que je rentre chez moi. ^^

.. à part le lycée aussi, mon séjour se passe super bien ici. j'ai trop de la chance d'être avec cette famille. :) j'ai jamais eu de petits frères et soeurs, mais maintenant que, pendant ce moment, j'ai eu l'occasion, ça va me manquer tellement. :/
ils me disent toujours que c'est dommage que je suis là dans la petite appartement et tout, mais moi, je l'adore. :) j'en ai marre de l'espace! j'aime pas les grosse maisons américaine dont ont utilise normalement même pas la moitié de la place. même quand c'est un peu serré là, j'aime bien qu'on est tout près les un aux autres. ( c'est très possible qu'ils ont un peu marre d'être toujours tout près de moi, mais quand même...)
j'adore être près de tout, tout près du centre ville et tout... j'ai jamais été si autonome que je suis là. :) (c'est normal, vu que ça exige un peu d'autonomie de venir toute seule dans un pays étranger, mais même ^^ )
je prends le bus, le métro toute seule, je sais me rendre presque n'importe où s'il fallait. je me sens plus confiante en moi que jamais. :)
je suis si contente d'avoir eu cette experience. c'est trop dommage que je pourrait pas être ici pour plus longtemps, mais comme c'est mon année "terminale," celle-ci est la seule façon de le faire. :/
maintenant qu'il me reste si peu de temps, j'ai du mal à me placer dans une catégorie - plutot de placer "chez moi." quand j'imagine vivre encore en alaska, ça me parait pas du tout comme c'est ma vie. mais si j'imagine rester ici à tout jamais, ça non plus, c'est pas ma vie. là, ici, je suis chez moi. mais après... le futur, c'est bizzare d'y penser. ^^ il vaut mieux ne pas le faire.
pour maintenant, je profite de la vie française, de la merveileeuse famille française que j'ai tellement de la chance d'avoir. je fais des observations (ce que je vais ajouter toute de suite), je prends plein de photos (ce que je vais mettre aussi), et j'absorbe tout ce que je peux. :)
je suis tellemt reconnaissante d'avoir eu cette occasion. :) c'est vraiment inoubliable, et je sais que ça va me servir pour toute la reste de ma vie. et c'est trop magnifique de voir comment je fais du progrès en français. même si c'est pas très français de parler de son cerveau, c'est vraiment interressant de voir comment le mien marche avec cette nouvelle langue. :)
bon je termine ce post là, et je vais bientôt rajouter des photos et des observations et que j'ai fait :)

(et je suis désolée, j'arrive même pas à faire un résumé d'un mois en france sans faire une dissertation sur mes nombreux sentiments... gah. félicitations à eux qui ont lu ce post entier. ;)

à bientôt!

- katie :)

oh, p.s.:
i didn't use a dictionary at all! :D
not to toot my own horn, but...
toot toot!
;)
(but this also means you should forgive me for any complete nonsense in there.)